Un nouveau regard sur l'histoire de la mensuration

La Société pour l'histoire de la géodésie en Suisse SHGS vise à préserver l'héritage matériel et intellectuel de cette discipline dans notre pays. Elle a donc institué un groupe de travail (baptisé "Bases géodésiques / Men­suration nationale") en 2014, chargé de revisiter plus de deux siècles d'histoire de la mensuration nationale (MN) suisse avec un œil neuf. C'est la révolution technologique des 50 dernières années qui a surtout retenu l'attention ici: aucune publication approfondie n'y a encore été consacrée, alors qu'elle a pourtant vu l'introduction de la mesure électronique des distances ou l'avè­ne­ment de l'informatique et des méthodes de mesure par satellites. Le groupe présente ses travaux, lesquels s'étendent aussi aux tendances qui se dessinent pour l'avenir, lors d'une manifestation qui leur est dédiée.

La journée d'étude intitulée "La géodésie en Suisse: hier, aujourd'hui et demain" s'est déroulée le 9 novembre 2015 au musée de la ville d'Aarau. Divers aspects de l'histoire de la géodésie y ont été abordés. Le groupe de travail sur la mensuration nationale a notamment présenté un exposé con­sa­cré aux moments clés de son évolution. Le numéro spécial 11/2015 de la revue Géomatique Suisse réunit toutes les interventions de cette journée.

La technologie ne s'est pas développée de manière linéaire et continue par le passé. En fait, elle a connu plusieurs bonds remarquables au fil du temps. Et les grandes dates de l'évolution de la MN ont toujours coïncidé avec des progrès touchant les techniques de mesure. C'est pourquoi cet aspect est si

présent ici, au travers notamment des in­stru­ments de mesure successifs employés pour la MN. En Suisse, la plupart des instru­ments originaux utilisés pour la MN depuis le début du 19e siècle sont conservés dans des collections historiques. Il a toutefois été impossible de présenter l'ensemble de ces témoins du passé lors de la journée d'étude de 2015. Par manque d'espace, c'est donc une sélection, limitée aux repré­sent­ants les plus caractéristiques de chaque époque, qui a été proposée au public. En revanche, les très nombreux documents photo­graphiques relatifs aux objets exposés, enrichis par des clichés originaux pris lors des dif­fé­rentes campagnes de mesure sur le terrain, ont permis de créer une expo­sition virtuelle (présentation PowerPoint en boucle). Les photographies ras­sem­blées et les expli­cations qui les accom­pagnent doivent désormais être rendues durable­ment accessibles à tous sur Internet par le biais d'une "e-expo".

Dans la suite, on entendra par "Mensuration nationale (MN)" la seule MN géodésique, sans topographie, cartographie ni mensuration officielle (MO). Les aspects importants que constituent le cadre de référence altimétrique (nivellement fédéral/réseaux altimétriques) ainsi que la détermination du champ de la pesanteur et du géoïde en Suisse ne peuvent mal­heureuse­ment pas être évoqués, faute de place. Nous espérons vivement que ces thèmes extrêmement intéressants pourront faire l'objet d'un projet ul­té­rieur de la SHGS.